L’ATTSO félicite Starbucks Canada pour sa décision au sujet de la santé mentale
Nouvelles du 7 octobre 2016


L’Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l’Ontario (ATTSO) félicite Starbucks Canada pour sa décision annoncée le 5 octobre 2016 d’accroître les fonds pour ses employés qui cherchent à obtenir un traitement pour remédier à leurs problèmes de santé mentale. Trop souvent, les personnes ayant besoin d’un traitement immédiat n’ont que peu d’options par le biais des services publics, et la plupart d’entre elles n’ont pas les moyens d’essayer d’obtenir un traitement privé. Starbucks a eu le grand mérite d’accroître le régime d’avantages sociaux de ses employés de 400 $ à 5 000 $ par an, pour les services offerts par une travailleuse ou un travailleur social inscrit ou un psychologue inscrit. Ce faisant, Starbucks reconnaît clairement que l’investissement dans la santé mentale de ses employés est une bonne décision d’affaires. Et c’est précisément ce que démontre la recherche!

Les travailleuses et travailleurs sociaux fournissent un service essentiel aux personnes de tous âges et aident à apporter des changements réels au sujet des problèmes réels auxquels  font face les gens. C’était en fait le thème de la plupart de nos célébrations de la Semaine du travail social 2016 et de notre campagne « Trouver solution à vos problèmes » que nous avons menée dans la RGT et l’Ontario.

Les Ontariennes et Ontariens participent de plus en plus à des débats publics au sujet de questions importantes qui touchent tout le monde – des questions comme le stress, l’anxiété, la dépression, la toxicomanie, l’intimidation, les problèmes relationnels et l’adaptation aux crises de la vie. Les travailleuses et travailleurs sociaux s’attardent sur toutes ces importantes préoccupations de la « vie réelle ». Grâce à notre expertise et notre formation particulières, nous cherchons à améliorer la vie de tous en créant des partenariats sur le plan individuel et social. 

La décision de Starbucks Canada est une manière importante de reconnaître le rôle essentiel que jouent les travailleuses et travailleurs sociaux inscrits dans un monde de plus en plus complexe.

Nous espérons que d’autres employeurs suivront l’exemple de Starbucks et investiront dans la santé mentale de leurs employés en leur donnant accès aux services des travailleuses et travailleurs sociaux.


Full Story @ Globe & Mail
BNN News
Global News Toronto