Mythes sur le travail social


Mythe : Quiconque a bon cœur peut devenir travailleuse ou travailleur social.
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux sont des professionnels hautement qualifiés qui sont titulaires de diplômes universitaires en service social au niveau du baccalauréat, de la maîtrise ou du doctorat.

Mythe : Les travailleuses et travailleurs sociaux ne travaillent qu'avec les gens qui « n'ont pas de chance ».
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux fournissent des services aux gens de tous les groupes d'âge et de tous les milieux économiques et sociaux.

Mythe : Les travailleuses et travailleurs sociaux sont des « personnes au grand cœur ».
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux jugent que de nombreux facteurs touchent la santé et le bien-être des particuliers et des communautés. En fait, de plus en plus de travaux de recherche permettent de conclure que les racines de la santé et du bien-être peuvent se trouver dans des facteurs comme l'accès à l'éducation et les soins de la petite enfance; l'éducation et l'alphabétisation; les conditions d'emploi et de travail; le revenu et sa distribution; le logement; l'inclusion sociale; etc.

Mythe : Une carrière en travail social signifie que vous finirez par distribuer des chèques d'aide sociale.
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux travaillent rarement dans des bureaux d'aide sociale, cependant ils ont parfois des clients qui, pour diverses raisons, reçoivent des paiements d'aide sociale.

Mythe :
 
Les travailleuses et travailleurs sociaux vous prennent vos enfants.
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux se consacrent au renforcement des familles en créant des environnements sûrs, stimulants dans lesquels les enfants peuvent grandir et s'épanouir. Lorsqu'ils ont des raisons de croire qu'un enfant souffre et a besoin d'être protégé, les travailleuses et travailleurs sociaux dans tous les domaines d'exercice, comme tous les autres professionnels, sont tenus, en vertu de la loi provinciale, de faire connaître leurs préoccupations aux autorités adéquates. Les travailleuses et travailleurs sociaux qui sont employés par la Société d'aide à l'enfance se consacrent exclusivement à la protection des enfants, tels qu'ils sont mandatés par la législation provinciale.

Mythe : Les travailleuses et travailleurs sociaux sont des « bien pensants » qui se mêlent des affaires des autres.
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux sont des professionnels hautement qualifiés qui aident les gens à résoudre les problèmes qui les touchent dans leur vie quotidienne. Le but de la profession du travail social est d'améliorer le fonctionnement de la santé mentale des gens en les aidant à tirer le maximum de leurs relations, de leur travail et de la vie communautaire.

Mythe : Pour les services de psychothérapie ou autres services de santé mentale, vous devez voir un psychologue ou un psychiatre.
Fait : Les travailleuses et travailleurs sociaux sont le plus grand groupe de praticiens fournissant des services de psychothérapie ou autres services de santé mentale. En fait, les travailleuses et travailleurs sociaux sont souvent les seuls fournisseurs de soins de santé mentale dans de nombreuses communautés rurales et éloignées. Le travail social est unique parmi les professions d'assistance à autrui parce qu'il étudie les problèmes des gens dans le contexte de leur famille, de leur lieu de travail et de leur communauté, et examine la connexion entre les problèmes personnels et les questions sociales plus vastes.