Dre Rachelle Ashcroft

Vice-présidente, Intervention sociale et professionnelle (2019-2021)

Dre Rachelle Ashcroft, BSS, MSS, est professeure adjointe à la Faculté de travail social Factor-Inwentash de l'Université de Toronto. Sa recherche est axée sur un large éventail de problèmes liés aux soins de santé, un intérêt particulier étant accordé à l'intégration du travail social dans des contextes de soins de santé primaires et à l'amélioration de la qualité des soins communautaires de santé mentale, principalement dans les contextes multidisciplinaires de soins de santé primaires. À titre de principale chercheuse, Rachelle dirige actuellement une enquête qualitative sur les conditions qui aident à appuyer des soins de santé mentale de qualité dans les équipes de soins de santé familiale de l'Ontario.

Originaire de Winnipeg, Rachelle est titulaire d'un baccalauréat en travail social (BSS) et d'une maîtrise en travail social (MSS) de l'Université de Winnipeg. Elle a exercé le travail social pendant plus de 12 ans auprès d'organismes de lutte contre le VIH, dans le milieu des soins de santé mentale communautaires en établissement et au Centre des sciences de la santé de Winnipeg.
Après avoir déménagé en Ontario afin d'entreprendre des études doctorales à l'Université Wilfrid Laurier, Rachelle a reçu une formation spécialisée sur la recherche en soins primaires du programme de Compréhension transdisciplinaire et formation en recherche – soins de santé primaires de l'Université Western. À la suite de ses travaux de doctorat, elle a suivi une formation postdoctorale au Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH). Avant sa nomination à l'Université de Toronto, elle a été membre du corps professoral de l'École de travail social du Renison University College de l'Université de Waterloo.

Rachelle est ravie de la possibilité de se joindre au conseil d'administration de l'ATTSO. Elle se consacre activement à promouvoir l'éducation interprofessionnelle et les occasions de perfectionnement professionnel des travailleurs sociaux, et à l'intervention professionnelle. Rachelle est d'avis que son expérience pratique et de la recherche, et un engagement profond envers l'avancement et le champ d'application de la profession du travail social dans le milieu des soins de santé correspondent parfaitement aux responsabilités de vice-présidente, Intervention sociale et professionnelle.