M
Martine Surprenant, représentante francophone (2016-2018) 


Martine Surprenant est franco-ontarienne, habitant dans le petit village de Casselman qui est situé à 45 minutes de la ville d'Ottawa. Elle est diplômée de l'École de service social de l'Université d'Ottawa en 2004. Lors de son passage à l'université, elle a été très impliquée à l'intérieur de l'École en tant que représentante au Conseil de l'école ainsi que représentante au Comité de programme. Cette expérience lui a permis de s'impliquer davantage au sein des décisions et à mieux comprendre la structure de l'École de service social. 

Depuis 2004, elle est travailleuse sociale à temps plein à l'Hôpital d'Ottawa au campus Général pour l'Unité de transition. Son rôle consiste à offrir du soutien aux patients et à leurs familles pendant leur séjour à l'hôpital et à élaborer avec eux la planification du congé. De plus, elle est chargée de cours depuis 10 ans à la Cité collégiale pour le programme de Travail social en gérontologie, ainsi qu'à l'Université d'Ottawa pour la Faculté des sciences sociales pour le programme de mineure en gérontologie. Elle a aussi enseigné au niveau secondaire, auprès des futurs étudiants inscrits à la Faculté des Sciences sociales de l'Université d'Ottawa. De plus, elle est activement impliquée dans plusieurs comités au sein de l'Université d'Ottawa. L'enseignement l'a permis de transmettre ses connaissances théoriques et pratiques aux étudiants de divers niveaux. Ses champs d'intérêts se situent surtout au niveau de la gérontologie et des communautés francophones. 

De 2010 à 2014, elle était la représentante francophone au sein du conseil d'administration pour l'ATTSO. Son rôle consistait à représenter la voix francophone au sein du conseil et à démontrer leurs intérêts. Durant son mandat, elle a eu la chance de côtoyer divers intervenants, des professionnels et des étudiants qui œuvrent dans le milieu de la francophonie, de l'enseignement et des services de la santé et des services sociaux comme par exemple; l'Université d'Ottawa, l'Université Laurentienne, le Regroupement des intervenantes et des intervenants francophones en santé et en services sociaux de l'Ontario (RIFSSSO), etc. Ces rencontres lui ont permis de développer de nouveaux contacts à l'intérieur de la communauté francophone et en service social. Il est primordial de promouvoir l'ATTSO au sein de la profession et de l'importance de la langue française. Son deuxième mandat lui a permis de développer davantage son réseau de contacts et de poursuivre ses objectifs. 

Martine s'implique aussi activement à l'intérieur de sa communauté en participant aux activités communautaires ainsi qu'en faisant du bénévolat les mercredis soirs pour la banque alimentaire de Casselman Crysler St-Albert, depuis 2006. C'est sa façon de redonner à sa petite communauté francophone.